Faire fructifier son argent Faire fructifier son argent

Faire fructifier son argent : comment faire ?

Faire fructifier son argent relève du défit. En temps de crise, les contribuables adoptent de nouvelles stratégies pour faire fructifier leur argent. Tout pour mieux faire fructifier son argent…
5 devis pour faire fructifier son argent

Découvrez les dispositifs pour faire fructifier l’argent en 2009

Fructifier argent : Le livret A
Fructifier argent : Les sicav monétaires
Fructifier argent : Les obligations
Fructifier argent : Les actions
Fructifier argent : L’assurance vie
Fructifier argent : L’immobilier

1 – Fructifier argent : Le livret A

A 1,75% (dès le 1/05/09), le livret A reste, en temps de crise, un bon moyen de faire fructifier l’argent. Net d’impôt et de prélèvements sociaux, il permet de faire fructifier l’argent sans être soumis aux turbulences, avec un taux restant supérieur à l’inflation (1,6%).

2 – Fructifier argent : L’assurance vie

L’assurance vie reste un des moyens préférés des français pour faire fructifier l’argent. Avec des rendements en euros stabilisés autour de 4% et un capital garanti, ce placement permet de faire fructifier l’argent avec prudence.

3 – Fructifier argent : L’immobilier

Avec la crise, l’immobilier est redevenu un dispositif pour faire fructifier l’argent à long terme. La rénovation de l’ancien a le vent en poupe, en raison des multiples incitations prévues par l’Etat, avec les crédits d’impôt (ex : les travaux visant les économies d’énergie). L’immobilier se positionne en moyen sûr de faire fructifier l’argent.

4 – Fructifier argent : Les sicav monétaires
Moyen de fructifier l’argent présentant une grande sécurité. Néanmoins, les sicav monétaires restent soumises aux variations des loyers. Plus que jamais, ce dispositif est un investissement d’attente et ne permet pas de faire fructifier l’argent de manière durable.

5 – Fructifier argent : Les obligations

Les obligations sont un moyen à risque de faire fructifier l’argent. Les rendements peuvent atteindre 8% pour les emprunts du secteur privé. Néanmoins, les obligations issues des emprunts d’Etat restent incertaines.

6 – Fructifier argent : Les actions
Moyen de fructifier l’argent à haut risque, les actions sont revenues, avec la crise, à des prix attractifs. Les valeurs défensives sont à privilégier, avec des secteurs tels que la santé, les biens de consommation de base ou les télécommunications. Il faudra attendre le creux de la récession (été 2009) pour adopter une stratégie plus audacieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *